Accueil L'histoire du Linky La pose Les problèmes Liens utiles Contact/Partage Actu - La chapelle d'Armentières




Les problèmes



Ah !!! On attaque enfin le vif du sujet. Alors le problème c’est qu’il y en a beaucoup et qu’ils touchent à tous les domaines. Du coup cela soulève beaucoup de questions, sur la santé, l’économie, les risques d’incendies, l’écologie, de l’assurance et surtout celui de la vie privée. Bien sûr il reste le problème de la pose forcée mais nous ne nous étalerons pas dessus, ce problème étant abordée dans la rubrique précédente et n’étant pas à proprement parlé un problème lié à la conception du compteur. Comme vous le voyez j’ai épluché des tonnes de renseignements en essayant de garder un œil objectif.

Voici la liste des problèmes liées au Linky. Je ne peux malheureusement pas les classer par ordre d’importance car il est difficile de comparer tous ces domaines.


  • Les risque d’incendie :

    Je dois avouer que quand j’ai commencé mes recherches, c’est le premier problème que j’ai trouvé. Et sur le coup j’ai cru que c’était de la mauvaise foi. Mais en fait on peut s’apercevoir qu’il y a plusieurs cas d’incendie. Enedis l’a d’ailleurs reconnu mais ils ont attribué cela à un mauvais problème de serrage par les sous-traitants. Facile de se dédouaner non ? Ce qui pour ma part, me paraît tout de même dramatique…
    Voici l’exemple d’une boulangerie dans le nord qui a brulé 2 heures après l’installation du linky en février 2017, source LA VOIX DU NORD.

    Tout en restant objectif il faut avouer que c’est sûrement le problème qui va toucher le moins de personnes, mais ce risque existe et quand vous tombez dessus, c’est une véritable catastrophe.
    Voici l’exemple d’un couple qui a longtemps hésité avant de publier leur histoire par désespoir.

    Et pour vous prouvez que mes recherches ne sont pas ciblées, je vous propose tout simplement une recherche google qui ressort souvent les cas les plus récents car fin 2017, on en trouve encore…


  • Le problème de l’assurance :

    Il semble (je n’ai trouvé aucune information contradictoire), que Enedis ne soit pas assurée. En tout cas, la certitude a été apporté que ERDF n’offrait aucune assurance de son côté pour sa filiale Enedis. Ce qui paraît totalement aberrant. Je vais poursuivre mes recherches et vous tiendrais informer. Enedis, si tu me lis, tu peux m’envoyer ton attestation d’assurance (notamment contre les incendies) et je me ferais une joie de rectifier ce paragraphe ! Tu remarqueras le tutoiement car vue les méthodes que tu utilises, je suis certain que tu es très proche des gens…

    De plus toutes les personnes ayant eu des incendies à cause du compteur n’ont pas vu la couleur de l’assurance d’Enedis, tout simplement car Enedis n’a jamais reconnu sa responsabilité dans les incendies. Je pense personnellement qu’ils ont simplement dépensé quelques euros pour les cas reconnus sans être assuré.
    En tout cas ce qui est certain, c’est que vous risquez de pataugez dans la semoule au niveau des assurances si le cas se produisait. A titre personnel je ne préfère pas prendre un tel risque, sachant que mon installation date des années 80, et que je ne l’ai jamais trouvée excellente (ampoule qui sautent souvent par exemple)


  • Le problème économique :

    Alors là c’est assez compliqué. Je ne suis pas expert en électricité mais je suis expert en langue de bois grâce à nos politiques. Et quand ERDF vous dit qu’il a investit 5 milliards, pour créer un compteur qui va vous permettre de faire des économies j’ai un peu de mal à y croire. Car si vous faites des économies, Enedis gagnera moins d’argent (vous fournissant moins d’électricité). Donc ils nous font un cadeau de 5 milliard pour que l’on gagne de l’argent et qu’eux, en perde. Quelle belle mentalité chez Enedis, non mais sérieux vous y croyez ?

    Quant à la gratuité du compteur, vous y croyez aussi ? Et bien non, et là aucun doute, même dans la tête des personnes que j’ai rencontrée, le prix du compteur sera répercuté sur la facture. Et les experts l’ont largement montré.
    Le seul souci, c’est que ce nouveau compteur, Enedis l’annonce avec une durée de vie de 15 ans. Or outre atlantique, aux Etats-Unis, un expert a bien avoué que la durée annoncée des compteurs similaires de 15 ans n’était en fait que 5 à 7 ans. Donc on va renouveler le compteur tous les 7 ans en moyenne. Je vous laisse imaginer la facture. De plus Enedis, aura le bon prétexte pour vous fournir le dernier compteur qui vous espionnera encore plus que le premier…

    Mais le scandale ne s’arrête pas là. Pourquoi ne pas simplement les compteurs qui tombent en panne par un linky et laisser les anciens fonctionner jusqu’à leur mort ? Tout simplement car des compteurs des années avant 1900 sont encore en parfait état de marche…. Combien de fois avez-vous changer de compteur ? Moi je connais très peu de personnes qui sont tombées en panne de compteur au point d’être changé. Pour être honnête je n’en connais qu’une qui connaît quelqu’un, à qui l’on changé le compteur et c’est tout. Donc on va jeter 35 millions de compteurs en parfait état de marche et qui peuvent tenir 100 ans par un compteur qui ne durera que 7 ans … Je ne suis pas économiste mais il est clair que là, on commence à comprendre que c’est un désastre économique, qui grandit de jour en jour. En effet avec la phase de déploiement du linky qui court déjà depuis deux ans, on estime être à 7 milliards investis dans ce compteur aujourd’hui. Et l’on sera à 10 milliard si l’on continue le déploiement.

    Donc pour résumer, vous pouvez me dire merci, car ne changeant pas mon compteur actuel, vous ne paierez pas son remplacement tous les 7 ans sur notre facture commune. C’est de l’humour au second degré, naturellement.



  • L’augmentation de la facture :

    Et oui, on vous promet des économies mais on vous place un compteur qui calcul autrement. Je vous mets à disposition cette première explication que je ne vais pas redétaillée à moins que ne vouliez remettre en cause les lois de la physique. Cela s’explique par le fait que le nouveau compteur calcul désormais en Watts par Ampère et non plus en Watts par Heure.

    Je vais tout de même rappeler l’essentiel de l’article avec dans cette exemple la consommation moyenne d’un foyer :
    Concrètement prenons l’exemple courant qui concerne des millions de français ayant souscrit une puissance d’abonnement de 18 kWh (18 000 Wh), leurs disjoncteurs étaient réglés (calibré) à 90 Ampères par EDF, ce qui donne au final une puissance réelle disponible suivant la formule P=UI soit 230 x 90 = 20 700 VA soit 20,7 kVA.
    Avec le Compteur Mouchard Linky, c’est totalement différent, puisque l’abonnement équivalent à la puissance réellement délivrée sera limité à 18 kVA (18 000 VA) ce qui donnera au final une puissance d’ampérage effective inférieure suivant la formule d’école niveau 6 ème de I (Intensité) = P/U soit 18 000 / 230 = 78,26 A.


    Vous comprenez vite que si avant vous disjonctiez à 90 ampères, désormais ce sera 78,26. Ce qui explique tous ces témoignages de personnes chez qui le compteur disjoncte en permanence. Ce sont tout simplement des personnes qui étaient dans notre exemple à 80 ampères de consommations par moment et qui ne disjonctaient pas avant.

    Voici un deuxième document PDF très bien fait. Et comme ce sont des lois mathématiques et scientifiques, on ne peut pas trouver preuve plus claire. Enedis le prouve par lui-même. Dans ces explications sur son site web on vous explique que votre compteur disjonctera plus vite que l’ancien. En effet en passant du KiloWatt Heure au KiloWatt Ampère avec ce nouveau compteur, le calcul du seuil avant de disjoncter est défavorable. Et pour une partie des français, après avoir disjoncter plusieurs fois, vous n’aurez pas d’autre choix que d’augmenter votre abonnement et donc votre facture, tout cela en clic facturé 36 euros…
    Il n’est même plus nécessaire de démontrer cette réalité, en effet, les installateurs même pour un compteur en extérieur vous propose de rentrer pour ajuster vote disjoncteur. Pourquoi toucher au disjoncteur si votre puissance ne changerait pas ? Alors demandez à Enedis. De toute façon il est écrit noir sur blanc sur leur site internet que le fait de changer de compteur peut entrainer un réglage sur le disjoncteur. La preuve par dix comme on dit…

    Vous voyez également que le l’ancien compteur pouvait avoir une tolérance qui n’existe plus avec la précision électronique du Linky. Une surcharge de quelques minutes ne posait aucun souci. En effet, le disjoncteur fonctionnait de manière thermique et avait un seuil de tolérance, alors que désormais en fonctionnant de manière électronique dès que le seuil est passé, vous disjonctez. Merci le bon en avant dans la technologie…

    Et le test (1m30) en situation réel avec un compteur normal et un compteur linky pour une même lampe :



  • Le problème écologique :

    Ce problème va aller très vite à comprendre. Si vous avez bien lu ce que j’ai écris précédemment, ce compteur a une durée de vie de 5 à 7 ans. Donc on va remplacer les vieux compteurs qui sont en parfait état de marche et qui peuvent durer 100 ans par des nouveaux compteurs qui n’ont une durée de vie que de 7 ans. 35 millions de compteurs en parfait état de marche à la poubelle !
    Merci Enedis de respecter autant la planète !!!! Et ne me parle pas de recyclage, car si on ne remplaçait pas les anciens compteurs, nous n’aurions même pas à utiliser ce therme.


  • Le problème des équipements

    Désormais vos équipements se mettront à rayonner énormément d’électromagnétisme. Certains équipements se mettront également à devenir fou. Nous allons aborder tout cela dans la rubrique juste après, car tout est étroitement lié et concerne les problèmes liés aux champs magnétiques.


  • Le problème de la santé :

    Et c’est le plus gros morceau avec la vie privée dans cette histoire. Et là Enedis vous embrouille de partout, mais heureusement j’ai l’esprit logique et j’apprends vite. Car au début, je dois vous avouer que j’étais perdu dans les hertz, megahertz et gigahertz. Mais après pas mal de recherche je commence à bien cerner le problème. Je vais donc pouvoir vous retranscrire en termes simples ce qui se passe et grâce à une vidéo très bien faite.

    Je détaillerai ensuite les différents problèmes de santé qui peuvent vous affecter à cause des ondes.

    Cette vidéo est une conférence de Maxence Layet, expert dans le domaine des ondes. Cette vidéo dure 44 minutes et elle est accès sur les champs électromagnétiques. Cela vous parait peut-être un peu long mais si vous voulez vraiment savoir où l’en est aujourd’hui sur les dangers des champs magnétiques et comment ils fonctionnent, alors il faut en passer par là. Je vous rassure la vidéo permet de comprendre extrêmement rapidement et simplement, et c’est certain que vous garderez quelques conseils dans le coin de votre tête.



    Donc si vous avez regardez la vidéo précédente, vous savez désormais que les fréquences électromagnétiques qui émanent du courant actuellement sont de 50 Hertz. Et chaque équipement de la maison rayonne du 50 Hertz. Mais on parle ici de basse fréquence. C’est exactement du même ordre que la Télévision (par antenne bien sûr) ou la radio FM. Aujourd’hui pour pouvoir récupérer les informations de vos équipements, Enedis a donc injecté des hautes fréquences dans le courant. On passe désormais d’un courant 50 Hertz à un courant se situant entre 30 et 90 Kilohertz. C’est ce qu’on appelle la technologie CPL. Et les câbles électriques ne sont pas fait pour cela !!!! Et nos appareils électriques aussi. C’est ce qui fait que certains appareils électriques deviennent fous. Et oui, certains équipements ne supportent pas ces fréquences et peuvent par exemples se déclencher ou s’allumer tout seul. Là aussi un contre-argumentaire existe. Après des tests (sur une seule habitation), certains équipements de cette maison devenaient fous. Enedis en a conclu que c’était la faute des appareils qui étaient fabriqués en chine sans respecter la norme CE. Eh bien, là aussi j’entend bien l’argument, le seul problème c’est que je possède bon nombre de ces appareils et que je risque bien d’être touché. Désolé mais je ne vais pas racheter ces équipements que j’ai acheté volontairement et qui n’existe parfois pas en modèle européen.
    Et là vous vous dîtes que j’abuse. Et bien là encore, une simple recherche google avec pour mot clé « linky fou »
    vous donnera un aperçu de l’ampleur des dégâts.


    Donc pour en revenir à nos histoires d’ondes, vos appareils électriques qui sont allumés (ou en veille) vont désormais rayonner de la haute fréquence. Mais également vos câbles électriques. Après renseignements il est possible d’utiliser des fils électriques que les électriciens appellent BIO, et qui est prévu à cet effet. Ce fil électrique bloque les hautes fréquences qui émanent des fils électriques (mais pas des équipements). Seul problème, il faut remplacer l’intégralité des fils électriques de votre maison et cela coûte très cher (plusieurs milliers d’euros). De plus, dans la plupart des cas, une partie de l’installation n’est tout simplement plus accessible (bloqué après la construction ou tout simplement inaccessible).


    Vous aurez donc désormais des ondes hautes fréquences à plus ou moins haute dose et en permanence dans votre habitation. Merci le CPL G3…

    Le CPL mérite à lui seul un paragraphe. C’est faire passer de l’information sur le réseau de l’électricité. Tout simplement grâce à ses hautes fréquences, en parasitant le signal électrique. C’est grâce à cette technologie que le compteur dialogue avec vos différents équipements. A noter que le CPL pénètre votre réseau domestique même si vous n’avez pas le linky. Vous serez contaminé par les informations de tout le quartier. Cela en fait des informations hautes fréquences ! Il n’existe que deux solutions pour bloquer ces hautes fréquences. Un filtre à plusieurs centaines d’euros ou qu’Enedis fasse marche arrière et abandonne l’idée du compteur communiquant. Cela ne peut arriver que si le compteur linky est refusé en masse. C’est pour cela qu’Enedis continue son installation discrètement jusqu’à ce que le seuil fatidique soit atteint et que l’on ne puisse plus faire demi-tour. Certains disent qu’arriver à la moitié des compteurs installés, le gouvernement ne voudra plus faire demi-tour et que l’on aura du mal à faire marche arrière comme c’est pourtant actuellement le cas dans d’autres pays, qui ont abandonné l’installation de compteurs intelligents et le retirent même parfois (Canada, Californie, …).
    Si vous avez été au fond des choses et que vous avez regarder la vidéo ci-dessus, vous aurez surement retenu que ces hautes fréquences ont 10 fois plus d’impact chez les bébé et les enfants en pleine croissance. Ayant personnellement de jeunes enfants, je ne peux pas me permettre de leur faire courir un tel risque. La pose d’un filtre (blocage à 97%) ou même deux filtre en suivant (blocage à 99,7%) à plusieurs centaines d’euros chacun sera surement donc obligatoire si Enedis ne fait pas marche arrière. Une honte, à cause de leur technologie dangereuse, je vais devoir investir des centaines d’euros, moi habitant qui me souci de ma santé et celle de mes enfants ! Et même le refus du Linky ne changera rien, sauf si nous le refusons tous.


    Un autre problème et pas des moindre causé par les hautes fréquences, c’est que les personnes qui sont électrosensibles ne supportent tout simplement plus de vivre dans leur maison. Une honte de la part du gouvernement sur un plan sanitaire. Aucune étude en France ne compte le nombre de personnes électrosensibles, du coup c’est comme si ces personnes qui souffrent n’existaient pas. En Allemagne, pays comparable, on a compté 4% de la population qui est électrosensible à des niveaux plus ou moins importants. Chez les personnes qui le sont moins, cela va des maux de tête à des troubles du sommeil. Certains ont trouvé la solution en France, ils coupent leur compteur électrique avant d’aller dormir. Et oui n’oublier pas que les informations circulent à haute fréquence sur l’ensemble des câbles électriques qui passent partout dans la maison.

    Et les études scientifiques dans tout cela ? Et bien là aussi ça pêche. Enedis se base sur une étude de l’ANFR et l’ANSES qui sont incomplètes. Et ce n’est pas moi qui le dit mais bien le criirem dans cet article, qui est tout de même une référence en France comme centre de recherche indépendant sur les ondes électromagnétiques comme son nom l’indique. En effet, une partie du spectre des ondes émises par le linky n’est pas présente dans cette étude qui datent quand même de 2011. Et qui est la seule référence sur le CPL G1. CPL G1, pas G3 ? Et bien oui, malheureusement désormais Enedis utilise le CPL G3 et aucune étude scientifique n’a été faite sur cette technologie. Le criirem a beau réclamé des tests avec les experts de Enedis et l’Etat, Enedis n’a jamais accepté. Un comble, si Enedis voulait prouver que ces radiofréquences sont sans danger, ils ne font pas beaucoup preuve de transparence…
    J’ai personnellement écris récemment au criirem en demandant où en était le dossier. Ci-dessous mes questions et leurs réponses.

    Réponses du CRIIREM le 02/01/2018 (en réponse à mon email) :

    • Avez-vous d'autres nouvelles depuis le dernier article ?
      Nous réactivons l'ADEME qui ne répond pas à nos questions.

    • Avez-vous pu faire des tests (sur les installations existantes) ?
      Cela va se faire dans les mois à venir.

    • Avez-vous des nouvelle de la position de Enedis ?
      ENEDIS continue l'installation.

    Donc comme vous le voyez on nage dans le manque d’information le plus total. Et on nous demande de faire confiance. Désolé, j’ai vu l’amiante, j’ai vu le médiator et désormais ma confiance a des limites. Des personnes sont mortes dans les affaires précédentes et ne peuvent plus désormais témoigner. Si danger sanitaire potentiel il y a de la part du gouvernement et de Enedis, alors rien que pour cela le fait de créer ce site internet se justifie.

    Et là nous ne parlons que du CPL avec ces ondes à hautes fréquences. Il ne faut pas oublier que pour communiquer avec le concentreur (point qui regroupant l’intégralité des informations des linky auquel il est relié) de votre quartier, 700 000 antennes GSM vont être installées à hauteur d’homme, parfois à côté de crèches ou d’écoles. Ce sont des ondes GPRS (réseau téléphoniques) qui s’ajoutent déjà à celle qui peuple votre environnement. Et qui s’ajouteront à celles nécessaires pour les compteurs d’eau et d’électricité, car il n’y a aucune mutualisation. Et là si vous avez accepté le linky, vous aurez droit à un transfert d’information toutes les 2 minutes de votre boitier au concentrateur. Et l’envoi des données dure plus d’une minute d’après les relevés. Donc c’est comme-ci votre compteur se transformé en téléphone portable qui serait en communication toute la journée. J’espère que vous n’êtes pas derrière le mur de l’immeuble qui regroupe les 10 compteurs linky de votre étage ? Vous ou votre bébé dans son landau où il passe la moitié de son temps…. Vous avez saisi le danger ? Moi oui, les associations aussi, mais ni Enedis, ni le gouvernement. J’espère que vous entendrez mon appel.

    Je suis désolé si cette partie est un peu technique, mais pour aborder les ondes électromagnétiques il faut un minimum de connaissance. Comme dit plus déjà plusieurs fois, la vidéo ci-dessous est peut-être longue, mais après son visionnage, vous devriez avoir tout compris, et à mon avis, être du coup très en colère…

    Et oui, c’est cela le truc, l’Etat et Enedis se base sur le manque d’information (en France) sur les ondes électromagnétiques pour en faire oublier le principe de précaution. Aucune étude n’étant encore vraiment faites sur le sujet, on va nous prendre pour des cobayes…


  • Le problème de la vie privée.

    Enedis pourra désormais grâce à ce nouveau compteur, dialoguer avec vos équipements de la maison par haute fréquence. Grâce à cela, si vous êtes volontaire, Enedis pourra couper certains équipements ou baisser leur intensité en cas de pic de consommation dans une région par exemple. On voit clairement ici que si Enedis peut dialoguer avec des chauffe-eaux par exemple, ils peuvent aussi communiquer avec le reste des équipements (réfrigérateur, chauffage ou autre). C’est d’ailleurs le directeur d'ERDF qui l’explique ici à i-Télé dans cette vidéo en 2015 mais qui se ravise un an plus tard, la peur d’être espionné étant arrivée aux oreilles des consommateurs.



    Il faut savoir que chaque modèle de chaque marque d’un équipement possède une fréquence propre. Enedis peut ainsi faire l’inventaire de vos appareils haut de gamme ou bas de gamme que vous possédez.
    De toute façon les pirates informatiques allemands ont réussi sur des compteurs similaires à savoir si votre télévision était allumée, et même pire, à savoir si vous regardiez un film avec un copyright… Donc un film obtenu légalement. Vous voyez ou je veux en venir ? Vous connaissez hadopi ? Désormais même en regardant un film en streaming, vous serez trahit non pas par votre connexion internet, mais par le courant électrique qui circule dans votre maison. Enedis a promis au gouvernement de ne pas divulguer vos informations personnelles (quand vous vous couchez, la marque et le modèle de télévision) dans une main, mais dans l’autre le président de Enedis se targue d’être un nouvel opérateur BigData avec 35 millions de capteurs…. Vous devinez ce que sont ses capteurs, ce sont les compteurs linky. Enedis veut devenir encore plus intrusif que les GAFA (facebook, apple, google, amazon) car les informations qu’il détiendra couteront encore plus cher que votre vie sur internet. Or on sait déjà que certains profils d’internautes rapportent par leurs informations personnelles plusieurs centaines d’euros à ceux qui les exploitent. Vous imaginez avec les informations de votre vie privée, et non plus seulement numérique ? Enedis grâce à vous, va gagner des millions sur votre dos. Et le pire c’est que ces informations qui évolueront en fonction de vos habitudes pourront alors être revendues de nouveau pour que ceux qui achètent ces profils (souvent des publicitaires) puissent viser vos nouvelles habitudes de consommation. Autrement dit une source de revenu infinie pour Enedis et donc pour l’Etat qui en est actionnaire majoritaire. De quoi renflouer les 75 milliards de dette et s’enrichir sur le dos des consommateurs.

    Mais cette intrusion dans votre vie privée, ne sera pas en seule possession de Enedis. Mais bien dans celles des pirates informatiques d’un nouveau genre. Vous savez, la nouvelle génération de voleurs qui démarrent votre voiture à distance grâce à l’informatique qui est embarquée dessus. Et bien là, et cela a déjà été fait pas les pirates allemands comme dit précédemment, ils pourront se connecter sur le concentrateur de Enedis qui recueille toutes les informations des linky du quartier. Ils n’auront qu’à regarder quelle maison ne consomme plus d’électricité pour savoir que vous êtes parti en vacances… Vous voyez la suite…. Et pour le peut qu’il arrive à lister vos équipements, ils n’ont plus qu’à choisir…

    Enedis a beau dire que les communications sont cryptées, tous les experts et même tout le monde sait, qu’aucun système informatique n’est jamaisinviolable.

    Enedis pouvant couper les compteurs à distance, nous ouvrons la porte à une attaque informatique massive (russe, choinoise ou terroriste par exemple) qui pourrait mettre la France par terre. Le blackout... Avant il aurait falllu pirater les centrales nucléaires ou hydroliques, désormais il suffira de pirater Enedis...

    Le seul moyen d’être sûr que personne n’ait accès à vos informations, c’est encore de refuser l’installation du linky…


Comme vous le voyez, ces problèmes sont d’un ordre relativement grave et touchant à énormément de domaines. Comme vous le voyez, j’ai essayé d’être clair et il n’y a pas d’interrogations que je me pose qui ne soient pas légitime. Et c’est pour ceci que j’ai décidé de militer à ma manière en créant ce site internet et en prévenant les habitants de ma ville, même si parfois ils peuvent me prendre pour un fou. Mais je m’aperçois qu’après être informées, la plupart des personnes souhaitent avoir plus de renseignements avant d’installer le compteur linky.

J’ai donc créé ce site pour toutes ces interrogations que j’explique autour de moi à longueur de journée, afin que tout le monde puisse retrouver l’information et que ceux qui souhaitent avoir des renseignements sur cet énorme mise en scène de Enedis, puisse y trouver des réponses, les plus précises possibles sans entrer dans un argumentaire scientifique.


En espérant avoir été utile.
Naturellement si vous voulez le linky malgré toutes ces interrogations, c'est votre droit, mais ne dites pas que l'on ne vous aura pas prévenu...